Afrique par ci, Afrique par là ....

Afrique par ci, Afrique par là ....

BAMAKO (Mali)

 

 

bamako5url.jpg

 

 066.JPG

 arrivée à l'aeroport de Bamako : .... ambiance : avion "humanitaire"  avec logo européen ... avion de l'ONU et un gros porteur militaire en arrière plan !

 

mais je suis contente d'être enfin arrivée en vraie "Afrique noire", être sortie de Mauritanie.

Je me sens plus à l'aise ici, et ça commence dès la sortie, avec les appels des taximen.

ouf ! je me retrouve presque "à la maison" Sourire

 

je pars vers mon hébergement, l'auberge Djigui Koro, recommandée par le routard. bizarre ambiance. je m'installe néanmoins.

Ma fenêtre donne sur la cour d'une habitation très vivante ...et je ne résiste pas à quelques clandestines photos


069.JPG

 

076.JPG

préparation du repas, soins aux enfants, gamins qui courent et qui jouent, papotage entre jeunes femmes, 

 

079.JPG

 

077.JPG

 


080.JPG

que ça fait du bien de se retrouver ici !


070.JPG

mais le quartier où se trouve cet hôtel est bien excentré, aux confins de Bamako.


072.JPG

 


075.JPG

 l'isolement de l'hotel, et son étrange ambiance (j'y rencontre en particulier deux suédoises complètement déjantées, bien chargées en bières et autres substances Pied de nez, je prends donc la décision de partir et chercher un autre hébergement.

du coup ce sera : les bonnes soeurs ! je préfère les addicts au missel !

 

 

premier petit-déjeuner local : pain-omelette-nescafé au lait concentré sucré : LE régal


081.JPG

 


083.JPG

je me rends en centre-ville avec les SOTRAMAS : minibus verts bien chargés. On est la dedans 15-20 passagers, un tantinet entassés.

 

j'aime cette ville grouillante de monde, halte en couleur, vibrante. Comme la pluspart des grandes villes du "sud" d'ailleurs.

 

j'aime m'y promener au hasard des rues, acheter mes repas dans ses marchés, m'attabler dans un boui boui pour y boire un coca. ou une bière Clin d'œil

 

les conversations tournent, après avoir décliné qui j'étais, ce que faisais là, pourquoi mon mari ect ect ... sur la situation du Mali, la guerre au Nord, l'intervention française (unanimement saluée). Les personnes avec qui j'ai parlé sont toutes inquiètes.

La vie quotidienne aussi, le système éducatif, les classes à 120 enfants, l'obligation de mettre les enfants dans le privé parce que "50 enfants par classe, c'est quand même mieux". Rentrée en France, j'aurais envie , parfois, de dire à certains d'aller faire un petit tour à Bamako (ou à Cotonou, au n'importe où dans ce coin là). pour voir ......

 

au centre artisanal, pas un chat .... les affaires ne marchent pas, les artisans, les marchands s'arrachent les cheveux.

 

mille et une images, mille et un mots,  dans ma tête .....

 

 bamakoartisansurl.jpg

le village artisanal

bamakoartisanat.jpg

 SOTRAMAS : une expédition 

sotramas3dsc_0084.jpg

 

les sotramas : le métro de Paris pour le type de circulation : les sotramas, c'est comme les rames, on en change à des points de correspondance, selon la destination finale. Sauf que : dans le métro vous avez de la signalétique et la ville possède des rues avec des noms.

pas à Bamako (ou si peu) et avec les sotramas, faut avoir tout le plan dans la tête  ... rien d'indiqué, nulle part.

ce qui donne :

facile pour aller de la périphérie vers le centre (ils y vont tous)

impossible pour aller du centre vers la périphérie : où je change ? 

après un aller et retour épique, j'abandonne et partirais me loger dans le centre. 

et j'utiliserais les taxis.

 

mais tout de même contente de l'expérience : fallait le faire au moins une fois !

 

sotramaspt117185.jpg

 

le centre de Bamako


085.JPG

la cathédrale


086.JPG

 taxis jaunes : comme à NY ?


087.JPG

 


088.JPG

 

 

le "marché rose" ... incendié plusieurs fois, la dernière fois étant en mars 2014 : les commerçants s'entassent donc aux alentours dans un indescriptible bazar.

à l'intérieur se sont installés les marchands d'abats d'animaux .... la vision et l'odeur rendraient végétariens le pire des carnivores.


089.JPG

 

 

 


090.JPG

 monument de l'Indépendance

 

l'art monumental  bamakois (et africain en général) m'étonne toujours ....


091.JPG

 monument de la paix

 


bamako1url.jpg

 


bamako2url.jpg

BAMAKO SUR NIGER

 

les bords du fleuve, je me laisse tenter par une balade en pirogue sur le Niger : quitter le brouhaha des rues, se retrouver au calme sur ce beau fleuve (non navigable), découvrir un village traditionnel sur une de ses îles. Un grand plaisir.


092.JPG

 


096.JPG

le grand pont qui relie les deux rives de Bamako


108.JPG

 


117.JPG

 


118.JPG

 

débarquement sur ....


119.JPG

 

une petite île habitée par une famille d'agriculteurs


120.JPG

 

le baobab et ses fruits


122.JPG

 


123.JPG

 


128.JPG

 


129 - Copie.JPG

 


133.JPG

 


140.JPG

 


143.JPG

 


145.JPG

 



151.JPG

au loin : le siège de la banque BCAO


153.JPG

 


155.JPG

 

soirée musicale à la maison de la jeunesse de Bamako

 

c'est à Bamako que je prendrais mon visa pour le Burkina Faso.

 

ma seconde résidence à Bamako :

les soeurs blanches de la Mission Catholique (toujours des bons plans en Afrique)

4000 ffcfa/nuit  en petits dortoirs.

 

 

le quartier de la mission

164.JPG

 

le dortoir, envahi par les sacs du négoce de Clotilde, une commerçante et artisane béninoise.

 

Arrivée au second soir de mon séjour à Bamako, Clotilde de moi avons passé de bonnes soirées, partageant notre popote (cuisine dans une petite cambuse mise à disposition).

 

Clotilde crée des vêtements, des sacs, des bijoux. Elle puise son inspiration dans les traditions des pays d'Afrique de l'ouest, elle achète le tissu à Dakar (ou ailleurs), fait fabriquer à Bamako, Ségou (ou ailleurs, selon ses exigences et les ressources des artisans de chaque région), et vend un peu partout. basée à Cotonou, c'est une grande voyageuse

elle est vraiment impressionnante. Elle saute de l'avion dans un bus, du bus dans un taxi, du taxi dans un autre avion ect ....

Je lui achèterais deux "hauts", qui remplaceront avantageusement les deux chemises que je porte depuis le Maroc, et que je finirais par offrir à Cotonou ...

 

 


157.JPG

 


158.JPG

 


159.JPG

fin du séjour, départ pour Ségou

172.JPG

 

 

171.JPG


165.JPG

 

et dernières images de la grande ville et son majestueux fleuve.

 

 

BAMAKO -VIDEO

 

 

 

à coté du Niger, la Seine fait figure de mignonnette rivière.

 

170.JPG 

 

le fort français de Bamako - 1883 (Wikipedia)

Fort_de_Bammakou.jpg

 

en route pour Segou .....

 

busbamako200.jpg

SOURCE



12/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi